Guy Langevin et ses amis Belges

In de zomer van 2019 werd ik gevraagd als curator en jurylid van het Internationaal Mezzotint Festival in Ekaterinburg, Rusland. De voorzitter van de jury was Guy Langevin, een Canadees kunstenaar en voormalig prijswinnaar van deze prestigieuze Biënnale. Snel werd duidelijk dat Guy veel raakvlakken en bevriende kunstenaars had in België.

Toen ik hem uitnodigde om in Antwerpen tentoon te stellen, zei hij “Qui, mais seulement avec mes amis Belges”

Hoe goed hij ons land kende bleek de volgende morgen bij het ontbijt, toen hij erop stond om zeker 1 Vlaamse, 1 Brusselse en 1 Waalse kunstenaar  te kiezen , nml. Ingrid Ledent, Maurice Pasternak en Michel Barzin

Zo ontstond deze tentoonstelling op een dag op  de grens tussen Europa en Azië.

Chris Verheyen

De visie van de kunstenaar:

Le corps humain est le meilleur véhicule pour parler à l’humain de l’humain. Il permet au regardeur de s’identifier, de prendre la place du modèle, de créer sa propre relation et inventer sa propre histoire. Cependant, il faut bien observer une constante dans la représentation humaine. Elle doit être simplifiée, déformée, métamorphosée pour entrer plus directement en relation avec le spectateur. Métamorphosée, la représentation du corps est de loin plus efficace dans sa communication. Le corps n’est pas une finalité, c’est un moyen. Il peut être le modèle, mais peut aussi être partie de l’œuvre, indispensable à celle-ci.

Personnellement, deux moyens d’expression ont guidé tout mon travail depuis plus de quarante années; le dessin et la photographie. Le dessin est  une écriture, une trace, une signature. Il révèle le geste de l’artiste mieux que la signature au bas de la feuille. Le corps se décompose et se recompose au gré de la main, qui est en directe relation avec l’esprit. Je suis un artiste du faire. J’aime réaliser. Le temps que je prends à mettre en forme une idée est nécessaire, voire primordial à son épanouissement, à son accomplissement. J’ai mis beaucoup de temps à le comprendre, à me comprendre à travers cela. J’ai appris que le temps est mon allié.

Par la photographie, c’est la lumière. Elle est, dans mon esprit, l’élément révélateur de l’objet, du sujet. La lumière apporte la vie à l’image. Elle est un élément essentiel à la “mise en scène”, à la création d’une histoire dans l’esprit du spectateur.

Guy Langevin